Petits exercices pour

stimuler l’imagination des enfants en lisant 

1. Dessiner une couverture rêvée

Le titre d’un livre est souvent évocateur de tout un univers. Quand l’enfant a choisi son livre, avant d’en démarrer la lecture, proposez-lui d’en dessiner la couverture !

Sans avoir d’idée de l’histoire, de la vie des personnages, ou encore de l’ambiance du livre, il fera travailler son imagination pour inventer un univers associé aux quelques mots qui forment le titre.

Le petit plus ? Refaire l’exercice une fois le livre terminé et comparer les deux dessins.

2. Imaginer la suite

Ce second petit exercice se fait également avant d’avoir démarré la lecture. On ouvre le livre au hasard, et toujours au hasard, on choisit une phrase qu’on lit à haute voix. Et… on imagine la phrase d’après (ou celle d’avant). Répétez l’exercice 2 ou 3 fois et notez les phrases imaginées sur une feuille. On y revient au moment de la lecture du chapitre. Sourire (voire fou-rire) garanti !

3. Semer des marque-pages au fil de la lecture

La lecture a cela de merveilleux qu’elle plonge dans un monde dont on imagine les contours à l’aide des mots de l’auteur. Pour ne pas oublier ces bons moments et les émotions éveillées par la lecture, on glisse, au fur et à mesure de la lecture, des petits marque-pages qui permettront de ne pas oublier les phrases et les actions qu’on a préférées. On peut faire évoluer la place des marque-pages au fil de la lecture bien entendu !

En bonus ? Voici un modèle simple à télécharger (à découper et à décorer si l’on veut)

4. Monter une saynète

Une fois la lecture du livre achevée, on choisit son passage préféré, et on en tire un petit spectacle de 5 minutes. Déguisements, coiffure, accessoires : tout est permis pour que les spectateurs puissent parfaitement imaginer le caractère du personnage joué !

Le petit plus ? Ici, on fait doublement marcher l’imagination. Celle du lecteur, qui devra retranscrire le personnage joué à l’aide des indices glanés au fil du texte, pour lui donner vie le temps du spectacle. Et celle du spectateur, qui devra se figurer tout le contexte autour de ce personnage !

5. Se prendre pour Balzac !

Balzac est connu pour son avoir tissé une œuvre foisonnante, La Comédie humaine, dans laquelle les personnages secondaires de certains romans deviennent les héros d’autres romans. À la manière de Balzac, proposez à votre jeune lecteur de s’emparer d’un personnage secondaire et d’écrire son histoire jusqu’à son apparition dans le livre. L’intelligence des enfants est particulièrement agile sur ces exercices d’imagination en réseau, où il faut déployer plusieurs fils d’une même intrigue au lieu de dérouler une histoire linéaire. 

Bonne lecture !

Vous allez aimer…

Jeux de vocabulaire

Voici quelques petites astuces à souffler à vos lecteurs en herbe, afin que le vocabulaire inconnu ne soit plus un obstacle à leurs lectures !

Les coloriages Kimono

Inspirés de véritables estampes japonaises, ces deux personnages sont à colorier selon votre imagination ! Décorez leurs kimonos de fleurs colorées.

TétrasLire en numérique

Besoin d’occuper vos enfants ? Nous avons la solution ! Découvrez  la bibliothèque de TétrasLire en version numérique et téléchargeable.

Right Menu Icon